Conférence 2020 : Yoann Loisel

Documents associés  | Ouvrages | Articles

Conférence 2020 Anorexie-Boulimie

Place des médiations corporelles : Comment et pourquoi prendre soin du corps au-delà du poids ?

Cette conférence-débat aura lieu lundi 23 novembre 2020 à la Maison de la Région (Strasbourg).
Elle sera animée par le Dr Loisel, pédopsychiatre, psychanalyste, responsable de l’hôpital de jour du département de psychiatrie de l’adolescent et du jeune adulte de l’Institut Mutualiste Montsouris (Paris) et présentée par le Dr Guingand (Colmar).
Comme pour chacun des intervenants de ces rencontres annuelles, nous demanderont à Yoann Loisel d’animer cette conférence de manière à intéresser à la fois le grand public et les professionnels et de favoriser l’enrichissement mutuel.

 

ARGUMENT

Comment et pourquoi prendre soin du corps au-delà du poids ? Et par suite, comment et pourquoi toucher le corps devenu « intouchable » : adolescents en souffrance, troubles du comportement alimentaire, patients limites et traumatisés ?
 
Les souffrances de l’adolescent s’expriment régulièrement par et dans le corps.
À cet âge, des troubles somatoformes aux conduites automutilatoires et aux hypocondries, c’est le corps qui apparaît directement contenant du mal-être, l’anorexie mentale, en ses variabilités symptomatiques, recouvrant toutes les formes d’altérations de l’union logique et sécure avec l’esprit.
En conséquence, nos patients sont en recherche d’une thérapie décalée du verbe qui ne réduise pas le corps au soma, simple somme de constantes à surveiller. Ils sont en besoin, aussi, de réassurance par rapport aux éprouvés corporels qui désorganisent voir traumatisent la pensée et son vœu de constance.
Oui, mais comment faire…
…dans une époque où la contrainte sanitaire amplifie le signal « danger » porté sur le toucher ?
…dans une société en difficulté pour reconnaître les besoins – de calme, de temporisation, de latence – des enfants et des adolescents ?
…pour des jeunes gens dont les antécédents traumatiques s’avèrent réguliers et suscitent une intolérance à la relation ?
En fonction de la biographie sensible du patient et de la discussion avec sa famille, en fonction de l’ensemble des ressources institutionnelles devant être mobilisées, c’est bien au fond une histoire de tact qui doit se rejouer pour permettre à l’adolescent d’accepter de devenir adolescent.
Dans notre expérience, les moyens concrets de ce tact passent par la prescription de médiations corporelles. Leurs objectifs, les modalités de leur mise en place ainsi que leurs résultats seront tour à tour évoqués.


Ouvrages de Yoann Loisel

Pratique des médiations corporelles à l’adolescence, en codirection avec le Pr. Maurice Corcos, Dunod, 2019.
L’intérêt et la pratique d’activités thérapeutiques centrées sur le corps des adolescents.
 
 
 
Le complexe traumatique. Fonctionnement limite et trauma : la réalité rejoint l’affliction, MJW Fédition, 2018.
Appuyée sur la clinique, également sur des illustrations culturelles (Rabelais, Mary Shelley, Alain Bashung notamment), une théorisation du fonctionnement limite et de comment les médiations sociétales actuelles peuvent abuser la prématurité de l’individu et fournir la racine de symptômes post-traumatiques qualifiés de troubles de personnalité à partir de l’adolescence.

La bobine de Louis Ferdinand. Louis-Ferdinand Céline, le négatif et le trait d’union, MJW Fédition, 2018.
L’analyse, par l’exemple littéraire peut-être le plus évident, des relations entre destructivité et créativité.
 
 
Samuel Beckett. D’une langue à l’autre : l’outre-verbe, MJW Fédition, 2020.
Les racines infantiles du polyglottisme de Samuel Beckett et les liens avec sa créativité.
 
 
 
14-18 : le psychotraumatisme de la Grande Guerre à la lumière des connaissances d’aujourd’hui, L’esprit du temps (en préparation).
Que deviennent les traumatismes psychiques lorsqu’ils ne sont pas reconnus ?


Articles de Yoann Loisel

« De la pulsion de vie : l’adolescence et le soin institutionnel, ou la nécessaire cheville du tendre et du temps dans la thérapie des fonctionnements limites à l’adolescence », Revue française de psychanalyse, 2020/4 (Vol. 84), p. 893-903.

« Le complexe traumatique : figures littéraires et pistes thérapeutiques (ou : de la réalité des lettres sur le Réel des chiffres) », Le Carnet PSY, 2020/2 (N° 232), p. 30-33.

« Fonctionnement limite et sexualité à l’adolescence : le complexe traumatique. Première partie : psychopathologie », Perspectives Psy, 2019/1 (Vol. 58), p. 13-20.

« Psychisme et bombardement sensoriel contemporain », La Nouvelle Quinzaine Littéraire, 2018/1202, p. 13-14.


Télécharger l’affiche